Mauriac en ligne

Search

Recherche avancée

Notes prises sur le front

Référence : MEL_0924
Date : 16/02/1940

Éditeur : Temps présent
Source : 4e année, n°116, p.1
Relation : Notice bibliographique BnF
Type : Billet
Version texte Version texte/pdf Version pdf

Notes prises sur le front

Un organisme qu'il faut maintenir bien huilé, prêt à l’action, et pourtant immobile.
Au départ, une force de propulsion, puissamment réglée, pour aboutir à cette angoisse, attentive des patrouilles.
Au sommet, le comble de la technique; à l'extrémité, les actions de la guerre primitive, les tribus qui se guettent dans les ténèbres de la forêt.
L'armée tourne sur place. Un grand chef ne croit pas s'abaisser en appliquant toutes ses facultés à l'étude des plus humbles conditions pour maintenir le moral.
Mais toute science échouerait sans ce que la nature crée d'elle-même entre les hommes unis par grandes masses hiérarchisées.
Mystère des hommes séparés des femmes. Légende du bromure.
Sous un certain angle, la nation armée n'est pas contre nature. La nature crée des sentiments, des passions, des ambitions adaptées à un univers masculin.
La volonté des chefs, l’obéissance des subordonnés, cela ne suffit pas à maintenir l'esprit de guerre. Aussi horrible qu'elle soit, la guerre a son ordre. Et même, par rapport à la paix pleine de querelles et de confusion, la guerre est une forme de l'ordre et qui se maintient par sa propre vertu.
Elle se confond avec l'instinct de conservation d'un peuple, d'un corps dont toutes les glandes, toutes les cellules agissent pour la défense commune. Chaque individu atteint le poste qui lui est réservé dans l'économie générale.
Le drame: les individus inutiles pour la guerre, les ornements, les cœurs et les esprits créés pour l'embellissement, pour la création solitaire, pour le parachèvement de l’œuvre d'art, ou pour la grâce d'une vie tranquille et non menacée, pour les drames de la conscience, pour les orages du cœur.
Les individus que leur vertu méfie rend dangereux en temps de guerre. Le sacrifice exigé de la part féminine qui subsiste en chaque mâle. Le martyre de ceux en qui cette part prédomine.
Le christianisme donne un sens et une valeur à cette souffrance des inutiles, des inadaptés. Elle leur assigne une place sur le plan mystique. L'ordre de la charité rassemble ceux que l'organisme militaire n'utilise pas.

Apparement vous ne disposez pas d'un plugin pour lire les PDF dans votre navigateur. Vous pouvez Télécharger le document.


Citer ce document

François MAURIAC, “Notes prises sur le front,” Mauriac en ligne, consulté le 20 août 2018, http://mauriac-en-ligne.u-bordeaux-montaigne.fr/items/show/924.