Mauriac en ligne

Search

Recherche avancée

La Lettre de François Mauriac

Référence : MEL_0042
Date : 03/05/1939

Éditeur : Candide
Source : 16e année, n°790, p.6
Relation : Notice bibliographique BnF

Version texte Version texte/pdf Version pdf

La Lettre de François Mauriac

J’aurai voulu vous parler aujourd’hui du roman que l’auteur de Naufrage, Jacques Baïf, l’un des mieux doués de sa génération, publie après plusieurs années de silence. Mais, de ces Navires truqués, l’accablante atmosphère sexuelle m’a découragé, que dégagent leurs cabines et leurs soutes. La chair, il faut que le romancier s’efforce de l’atteindre à la jointure de l’esprit, là où il a des chances de surprendre ce que l’auteur de l’Imitation appelle “les divers mouvements de la nature et de la grâce”.
Il n’est pas nécessaire, pour y réussir, de se réclamer d’une mystique particulière. Qui est descendu plus profondément que Colette dans la tristesse de la chair ? Nul n’a franchi avec plus d’audace qu’elle la morne étendue de “ces plaisirs”, mais ce fut toujours pour aborder plus loin que le pays de l’assouvissement. L’obscénité, quoi qu’elle écrive, lui est interdite.
Le José de M. Jacques Baïf, à qui Léna-la-lettrée apprend tous les “raffinements” de la vie, et Huguette, l’affranchie qu’il rencontre sur le Francis-Garnier, n’étreignent pas comme la réalité unique et comme ce qui ne passera jamais, cela même dont le charme est de passer et de se corrompre. Ils ne rendent pas témoignage à une dignité méconnue.
Il m’objectera que son livre ne prétend à rien d’autre qu’à peindre un certain milieu: celui de la marine marchande, équipage et passagers, et à étudier les deux amours simultanées d’un jeune homme. Mais l’odeur qui monte de ce navire nous rend indifférent au cas étudié, aux intentions de l’auteur. Son livre a plus de portée qu’il ne voudrait: il touche à ce drame de l’homme qui est d’être une âme crucifiée à un corps. Et peut-être l’abordera-t-il dans Le Royaume des ombres qui, dans quelques semaines, donnera une suite aux Navires truqués.

Apparement vous ne disposez pas d'un plugin pour lire les PDF dans votre navigateur. Vous pouvez Télécharger le document.


Citation

François MAURIAC, “La Lettre de François Mauriac,” Mauriac en ligne, accessed November 27, 2020, http://mauriac-en-ligne.u-bordeaux-montaigne.fr/items/show/42.