Mauriac en ligne

Search

Recherche avancée

La Guerre aux catholiques

Date : 16/12/1945

Éditeur : Le Figaro
Source : 119e année, n°419, p.1
Relation : Notice bibliographique BnF

Version texte Version texte/pdf Version pdf

La Guerre aux catholiques

LORSQUE Pierre Hervé intitulait sa diatribe d'“Action”: “Il n'est rien tel que les Jésuites”, sans doute imaginait-il que nous lui renverrions la valle et que nous lui rétorquerions qu'il n'est rien de tel que les communistes. Eh bien! non: “le brouillamini d'erreurs et de violences”, comme le vieux Gœthe appelait la politique de ce monde, en est venu à ce degré que rien ne nous étonne plus, même pas un communiste qui nous parle de liberté. L'étonnement est une faculté dont notre génération a perdu l'usage.
Ce n'est pas que nous ne sachions plus rire: on l'a bien vu lorsque M. Pierre Hervé, réduisant à sa mesure la parole de Danton sur l'audace se dit en lui-même: “Du toupet, encore du toupet, toujours du toupet…” et qu'il dénonça dans le Tiers-Ordre une puissance liberticide et soumise à des directives étrangères! Mais déjà nous ne rions plus. Notre homme aurait tort de se gêner; l'opinion publique est devenue cette chienne que Malebranche frappait en disant: “Cela ne sent pas…” Non, cela ne sent plus. Nous assistons à cette chose “hénaurme”: les communistes partant en guerre contre le totalitarisme, pour la défense de la liberté et pour le suffrage universel. Eh bien! pourquoi pas? En vérité, une nation fatiguée à mourir et opérée à chaud par les empiriques de la Constituante se moque bien d'un bourdonnement de mouche. Mais quand M. Hervé passe à l'attaque contre l'Eglise catholique, contre ce qui nous tient à cœur plus que tout au monde, je lui conseille d'aller plus doucement.
“L'Eglise catholique s'oppose à la libération des peuples…” Cette accusation qui se détache soudain de son article serait capable de réveiller un mort… A moins que “catholique” ne soit un lapsus, car il existe plusieurs sortes d'Eglise et ce ne saurait être de la nôtre qu'il est ici question. J'en sais une, celle dont M. Pierre Hervé est l'enfant de chœur, qui a déjà digéré les Pays Baltes, mais qui n'a pas encore fini d'avaler son morceau de Pologne. Il était bon de vivre, du temps de la vieille France, à l'ombre de la crosse et de l'anneau; cela était passé en proverbe. Mais il y a crosse et crosse, comme le savent bien les petits pays à l'Orient de l'Europe. L'Histoire de quelques-uns est finie en tant qu'Histoire indépendante; celle des autres continue peut-être, mais avec une liberté si particulière qu'il est interdit aux étrangers d'en venir admirer sur place le miracle.
Une grande partie de la presse européenne fait le silence sur ces choses. Nous voyons bien l'avantage que c'est d'avoir des communistes par toute la terre, comme Pascal disait des Jésuites de son temps, mais la France est le dernier pays où il leur sera possible de faire prendre aux bonnes gens des vessies pour des lanternes. Aussi bien, M. Pierre Hervé s'est aperçu qu'il allait un peu fort, ou peut-être a-t-il obéi à un signe qu'on lui a fait? Toujours est-il que dans l'“Humanité”, il rectifie son tir: “Nous ne disons pas que tout catholique est par-là même politiquement un paria…”, concède-t-il, soudain bonhomme. C'est à vous tirer des larmes: ce garçon veut bien ne pas traiter comme une tribu d'intouchables cette illustre Eglise de France, toute rayonnante, depuis des siècles, de sainteté et de génie. Bien sûr! si jamais vous deveniez les maîtres, il faudrait que vous nous supportiez; car la parole de Tertullien est toujours vraie: si nous nous retirions d'au milieu de vous, vous seriez effrayés de votre solitude. Et puis, on ne peut pas tout de même se débarasser de tant de gens à la fois; et vous n'auriez pas ici les commodités de la Sibérie.

Apparement vous ne disposez pas d'un plugin pour lire les PDF dans votre navigateur. Vous pouvez Télécharger le document.


Citer ce document

François MAURIAC, “La Guerre aux catholiques,” Mauriac en ligne, consulté le 18 juillet 2018, http://mauriac-en-ligne.u-bordeaux-montaigne.fr/items/show/1094.