Mauriac en ligne

Search

Recherche avancée

Toast de M. Mauriac

Date : 25/02/1910

Éditeur : Revue Montalembert
Source : 3e année, n°18, p.135
Relation : Notice bibliographique BnF

Version texte Version texte/pdf Version pdf

Toast de M. Mauriac

M. Mauriac, après avoir à nouveau remercié Sa Grandeur, salua les hommes éminents qui nous honorent de leur bienveillante amitié et termina par ces mots:

Je voudrais, mes chers camarades, qu'en face de ces destinées, aiguillées tout entières vers le bien, chacun de nous dise aujourd'hui: Je ferai comme eux! –Ah! Ne m'objectez pas que vous n'avez pas de talent à dépenser pour la cause de Jésus-Christ. Vous savez que le plus humble étudiant peut avoir une influence profonde et qu'il y a des conquérants d'âmes que le monde ignore –mais que Dieu connaît. Et pour devenir ces conquérants, nous n'avons qu'à vouloir: les maîtres éminents, que je salue aujourd'hui nous ont montré la voie. Seuls, nous ne pouvons rien. Mais si Dieu a mis sur notre route des intelligences plus larges que les nôtres et de plus grands cœurs, c'est pour que, de toutes ces forces, nous aidions notre faiblesse, et que lisant leurs œuvres et surtout méditant leurs vies, nous sentions notre âme ardente on nous, comme ceux qui cheminaient un soir vers Emmaüs... C'est ainsi quo nous deviendrons, dans le sens profond du terme, des fils de l'Esprit...
Et tel est bien le vœu que je forme, en levant mon verre; que ces jeunes gens deviennent, comme les maîtres qui les entourent aujourd'hui, les pacifiques vainqueurs des âmes, et qu'ils soient au premier rang des bataillons sacrés qui sans haine, sans violence rendront le pays de France à Jésus-Christ.

Apparement vous ne disposez pas d'un plugin pour lire les PDF dans votre navigateur. Vous pouvez Télécharger le document.


Citer ce document

François MAURIAC, “Toast de M. Mauriac,” Mauriac en ligne, consulté le 22 février 2017, http://mauriac-en-ligne.u-bordeaux-montaigne.fr/items/show/1019.